Navigation Menu+



Incisive latérale inférieure gauche : 32

ou encore un chemin de vie pleinement réussi

Un film réussi est un savant dosage entre un bon scénario, un bon metteur en scène, de bons acteurs.
Il en est de même pour l’alchimie de la vie.

Dans les festivals, il y a aussi un prix pour le meilleur second rôle.
Dans la vie, il peut même arriver que ce soit le rôle d’une incarnation que nous montre le positionnement des dents.

 

Philip, prince consort à 90 ans – photo AFP

Sur la photo, la deuxième incisive inférieure gauche  (32) est en arrière à l’image du Duc  qui « marche(r) respectueusement deux pas derrière la souveraine, droit comme un i. »
C’est vrai. Mais c’est aussi son choix karmique.
Le protocole le met en arrière. Son choix de vie lui a permis d’être aussi devant, de « patronne(r) 800 associations… »

De plus, il l’accepte pleinement. Son acceptation de soi, l’incisive centrale inférieure gauche (31) passe devant sa création à apporter au monde qui est l’incisive centrale inférieure droite (41).

 

 

Dans ce cas précis, le Duc d’Edimbourg, aurait pu opter pour un traitement d’orthodontie et bien aligner ses dents.

Mais cela aurait été une erreur car ce n’était pas son choix d’incarnation.

 

Téléchargez l’article paru dans Les  Dernières Nouvelles d’Alsace du 18/06/2011(document .pdf, 290 K Octets)