Navigation Menu+




Questions / réponses


Déjà Hippocrate préconisait de trouver la cause de la maladie puis de la traiter.

Pour aller plus loin, il ajoutait qu’il fallait trouver la cause de la cause, voire mieux : la cause de la cause de la cause,  puis bien sûr,  la traiter.

Dans un premier temps, nous vous conseillons de revenir dans la rubrique :

Les « Consultations de Mme Delademande ».

Vous y trouverez probablement la réponse à la majorité de vos questionnements.

 

Sinon, cliquez sur ce lien pour poser vos propres questions.

Vous trouverez ici la transcription des questions les plus fréquemment posées au travers du site et la rubrique contact.

Vos autres questions sont les bienvenues.

N’hésitez pas à nous contacter à partir de partie inférieure de la page d’accueil.

 

Abcès :

«  Que me dis mon corps à travers un abcès ? »

Pour  Dethlefsen /  Rüdiger Dahlke «  c’est le corps qui l’autorise et les laisse entrer …(les microbes). C ’est la négation du problème, le refus de voir, qui entraîne les symptômes maladifs…Celui  qui ne permets  aucune explosion en son psychisme sera obligé d’accepter que quelque chose explose (abcès)…

Chaque maladie du corps physique expose symboliquement un problème que la conscience, en développant ses facultés, fera mûrir »

Ce qui nous amène, en présence d’une infection à nous poser, les questions suivantes.

° Qu’est ce qui « infecte ma vie

          °Quel est le conflit actuel dans ma vie ?

          ° Quel est le conflit que je cherche à éviter,  problème confrontation ou que je refuse de faire face ?

          °Ou encore : l’inflammation devient  la signature de la résolution du conflit (voir les travaux d’ Hammer)

HES


Absence de dent = (agénésie) :

Q : J’ai lu dans un livre «  Le décodage dentaire » que l’absence des deux incisives latérales pourrait exprimer la présence d’un despote, devant qui on ne peut soutenir le regard, ni piper mot, et qu’une telle dentition témoignerait d’une programmation comportementale associée à la docilité absolue.» Qu’en pensez-vous ? A.S.

R : Ce n’est pas parce qu’on a rencontré un jour un tel cas, qu’il faut en faire une généralité.

En présence d’une agénésie, la personne devra vivre sans les qualités psychologiques, dont la  dent est porteuse.

Mais peut être porte-t-elle déjà en elle ces qualités et n’a plus besoin de ce réservoir d’énergie psychologique dans la matière que porte chaque dent.

S’il s’agit d’absence d’incisives latérales supérieures, cela relève d’un problème de  communication  avec soi, ou avec les autres.


Allergie à l’anesthésie :

Q : « Je suis allergique à la morphine et à ses dérivés depuis mes 23 ans (j’en ai 38 aujourd’hui). Ces dernières semaines, pour soigner des caries sous plombage, j’ai reçu 2 anesthésies à une semaine d’intervalle.

– Premier soin : dent 26 (elle était sensible au chaud/froid et douloureuse quand je mâchais)

– Deuxième soin : dent 25, c’est à la suite de ce soin que j’ai fait une grosse réaction (énorme migraine, vomissement de  bille, hallucinations nocturnes).

Aujourd’hui, 3 semaines après j’ai toujours le foie en vrac…

La molécule de l’anesthésique est l’articaïne. J’avais encore la bouche anesthésiée, plus de 4 heures après…Le centre antipoison de Marseille m’a dit qu’en effet cela fait partie des effets indésirables… mais sans me donner de solutions pour l’avenir.

J’ai encore des soins dentaires à réaliser (pose de couronnes entre autre).

Que puis-je faire ? »

R : L’urgence :

1°  par l’homéopathie : faites préparer l’antidote homéopathique de l’anesthésie (l’antidote = l’isopatique) apporter une ampoule de l’anesthésie utilisée à une pharmacie  et faire préparer

l’isopatique de l’anesthésie en 6 K.

En prendre deux granules la veille de votre prochaine intervention, deux granules au réveil du jour de l’intervention et  deux granules une demi-heure avant l’intervention.

A défaut,  faire même protocole avec  Morphinum 6 K (nausée, vomissement, paralysie)

2° par l’acupuncture :

Retournez sur le site, voyez la rubrique auriculo dentaire et la sous rubrique intolérance à l’anesthésie.

Ce sont deux techniques simples et efficaces.

 

Le traitement du pourquoi, de la cause

Pour ce faire :

– Une prise de conscience : que s’est-il passé dans votre vie  à 23 ans ?

– La déprogrammation avec l’aide d’un thérapeute compétent.


Amalgame :

« Jai de nombreux amalgames dentaires. Une cure dacérola bio peut-elle être utile?

Si vous êtes « équilibrée »  avec vos amalgames autant les garder.

Car les remplacer par des composites et surtout sans  protocole particulier fait par un dentiste non formé va encore aggraver vos désagréments.                                                                                                          °        ° Si vos amalgames sont responsables de trouble,  faites des déposer par un dentiste énergéticien.

Matériel d’obturation

«  Jai une bonne hygiène buccale et pourtant jai des caries ? »

Le mythe que c’est le microbe qui est responsable de la carie à la vie dure. En réalité vous avez un souci  physique , émotionnel , mental . Il va s’exprimer dans le physique en fragilisant la dent qui a la même fréquence  qui est en correspondance. Et c’est seulement  à ce moment là que le microbe, la bactérie  va faire son boulot de microbes  et commencer à détruire , l émail , la dentine…

Carie


Antibiotiques :

          « Mon dentiste  veut  me mettre sous antibiotique. Je nen veux pas.

°  Alors procurez-vous  le mélange homéopathique suivant HES[1] :

Hépar Sulfur 10 DH + Silicea 10 DH + Echinacea purpurea 3 DH aa qsp pour un flacon de 30 cc

En phase inflammatoire en prendre 3 gts matin, midi  et soit. Puis passer à matin et soir. Et finalement que le matin.

° Ou  de  l’Argent colloïdal  dans les les magasins diététiques

Le dosage habituel est de 5 ml ou une cuillère à café.

Adulte : lors d’une infection : 1 à 3 cuillères à café  par jr.

Infection lourde : commencer par  une dose de 15 ml quatre à cinq fois par jour.

Nourrisson : ¼ de la dose d’adulte

HES

[1] Auprès du laboratoire Lehning (Metz ) ou Rocal ( Paris)


Carie :

          «  Jai une bonne hygiène buccale et pourtant jai des caries ? »

Le mythe, qui dit  que c’est le microbe qui est responsable de la carie, à la vie dure.
En réalité, vous avez un souci  physique, et/ou émotionnel, et/ou mental.
Il va s’exprimer dans le physique en fragilisant la dent qui a la même fréquence,  et/ou qui est en correspondance. Et c’est seulement  à ce moment-là, que le microbe/la bactérie va faire son boulot de microbes,  et commencer à détruire , l’émail , la dentine…

          « Jai 56 ans et je suis végétarienne depuis plus de vingt ans. Toutefois, je constate que depuis quelques mois, l’émail de mes dents seffrite. Ce symptôme saccompagne dune forte sensibilité au froid et au chaud. Cela fait un mois que je teste les sels calcaires, mais auriez-vous dautres suggestions?

En plus des sels dentaires, je vous conseille de prendre, à midi, 5 gouttes, en alternance

Fluorite D 6 (Fluorure de Ca)
Kieserite D 6 (Sulfate de Mg)
Magnésite D6  (Carbonate de Mg)

Carie


Composite et biocompatibilité :

« Lorsqu’on m’a enlevé un composite sur la 37, toute ma chaine musculaire à gauche s’est  détendue et je n’ai plus eu de douleur au talon. Mais dès que le dentiste remet un composite dans cette dent, la douleur au talon et les tensions reviennent.» Z

Il n’y a aucune publication sur la biocompatibilité et les composites. Tous les composites donnent des troubles,  soit sur le plan physique, énergétique, émotionnel  ou mental…. Pour la molaire inférieure chez vous, c’est la chaine musculaire qui est en souffrance.

Pathogénésie composite

Les effets secondaires du composite

Protocole de dépose composite

 


Courants électriques :

« Depuis que mon dentiste ma posé une couronne en or blanc . Jai des courants électriques  en bouche. Que pensez-vous ?»

La dentisterie , n’échappe pas  aux lois de la physique.  la  batterie de votre voiture ,  c’est  deux métaux différents,  avec un liquide  entre. Ici le liquide c’est la salive. La couronne en or blanc , en réalité en acier  a été le  2° métal  avec un autre métal déjà en bouche.

Consultation 3 et 4 Delademande


Couronne :

Q : Que pensez-vous de plusieurs dents plombées recouvertes de couronnes ?

R : La couronne est faite pour :

– consolider une dent fragile dans la matière,

– être utilisée comme support de bridge (pour remplacer une ou plusieurs dents).

Lorsque est-ce qu’elle posée sur une dent obturée, il faut s’assurer :

– que l’obturation  qui est sous la couronne, n’est pas d’un  métal différent de celui utilisé pour la couronne. Sinon nous serons en présence d’une batterie électrique.

(Il peut y avoir deux  batteries : une entre la couronne et la dent, l’autre entre la couronne et d’autres métaux en bouche),

– que l’obturation ne soit ni un amalgame, ni un composite.

L’idéal serait de faire un bilan énergétique et suivant le résultat, de faire une dépose du matériel d’obturation, et de refaire circuler la vie (voir sur le site sous dent dévitalisée).


Dent cassée :

Q : « Dimanche dernier, j’ai cassé la première molaire inférieure droite (46), lors d’une réunion familiale. Il ne restait plus que le plombage au centre. Je connaissais la toxicité du mercure. Je ne savais pas comment retirer le plombage, la dépose semble demander de lourdes précautions. Malheureusement, je ne connais pas de dentiste holistique. Je ne sais pas non plus, si cette dent est encore vivante. Et ce soir, mon vœu s’est exaucé, j’ai retiré le plombage sans résistance. Maintenant, il y a un trou et la base de la dent. Que dois-je faire ? Et quel est le message de cette dent ? Demain matin, je vois le dentiste comme prévu.

R : Effectivement, il faut demain aller consulter un dentiste. Quelles sont les possibilités ?

– Soit, il  suffit de refaire l’obturation.  Si vous avez déjà des amalgames en  bouche sans troubles,  autant remettre  un amalgame. Je vous déconseille fortement de changer  un amalgame pour un composite. La toxicité du composite est supérieure à celle de l’amalgame.

– Soit  son atteinte est plus grande et si cette dent est encore vivante, évitez de la dévitaliser. (Pour de plus amples renseignements, voir la rubrique dent dévitalisée sur le site).


Dent dévitalisée et cancer

Q « J’ai lu sur Facebook que des malades atteints du cancer en phase terminale ont précédemment subit une intervention dentaire,  pour dévitaliser une ou plusieurs dents.. »   J’ai personnellement des dents dévitalisées. Et cela m’inquiète ».

R Je  vous comprends parfaitement. Le traitement de racine est un acte trop banalisé.

C’est souvent un acte de confort, pour le praticien et pour le patient.

Il faudrait l’éviter au maximum. Il peut effectivement donner des troubles à distance.

Mais je peux vous tranquilliser, il n’y a pas de lien directe entre toutes les dents dévitalisées et le cancer.

La très grande majorité des patients ont des dents dévitalisées,  et ce n’est pas pour cela qu’ils ont tous des cancers.

> revenez sur le site : voyez la rubrique dent dévitalisée, et voir plus loin rubrique traitement de racine.

 

Implant :

« Je dois me faire poser un implant ? Quen pensez-vous ? »

Déjà ce n’est pas une obligation. C’est un acte onéreux. Votre praticien vous a-t-il proposé d’autres options avec avantages et inconvénients, surtout au niveau de votre santé ?

Pour vous aider dans votre choix suivez le lien  Implant.

 


Parodontolyse (traitements naturels):

« Souffrant de parodontolyse dentaire, je cherche des moyens naturels pour me soigner.

Tout ce que lon me propose, cest un curetage de la gencive ».

° Alternez en dentifrice, largile ou avec   leau salée (une cuillère à soupe du sel marin brut pour un verre d’eau).
Cette eau salée doit être utilisée chaque jour en bain de bouche de 2 à 3 minutes.
Sucer un petit morceau d’argile dans la journée et au coucher.                                                    °Vous pouvez  essayer également des Injections de Chlorophylle dans la gencive, en moins de 30 jours pour obtenir une  guérison  complète des gencives.                                                          ° Ou encore des Bains  de bouche aux Huiles Essentielles :H.E  laurier noble 150 gts

H.E  Tea tree  150 gts

H.E. Hélichryse italienne  60 gts

H.E. Citron jaune zeste  150 gts

Complétez un flacon de  de 30  ml avec de l’huile végétale de sésame.

Après avoir brossé les dents après chaque repas, , petit déjeuner compris,  en prendre une cuillère à café en bouche. La garder 3mn en bouche et la recracher. Ne pas rincer.

Mon conseil, allez consulter un homéopathe UNICISTE pour soigner votre  terrain.

° Cochléaria armoracia :

–       Trituration : 1 pot à  50%—> 1pot 10%—> 1 pot 1%

  1. A) Commencez  par la trituration à 50 % : en prendre une mesurette matin, midi et soir.

Au bout de 15 jr passez à 10%  puis 15 jr,  après à  1%

  1. B) Passez  ensuite à la forme de gouttes

D 2   un flacon de 15 cc : et  3 gts matin, midi,  soir
Puis au bout de passez à la
D 10 un flacon de 15

Déchaussement dentaire


Refaire circuler l’énergie dans la dent

Q: « Mon incisive latérale sup. droite (12) est dévitalisée  suite à une carie mais ce n’était pas grave. J’ai eu un mauvais dentiste qui travaille de façon  traditionnelle. Je ne l’ai pas fait couronnée. Depuis 5 mois, elle est en train de se noircir.  S’il vous plait,  je voudrais  que l’énergie repasse à nouveau et que le nerf se reconstitue.  Peut-être que vous m’avez pas comprise.  J’ai 18 ans et ça me bouffe la vie.  Je veux être rassurée. Depuis que j’ai lu sur votre site qu’on pouvait faire passer à nouveau l’énergie ça m’a redonné de l’espoir ».

R : Avez-vous du mal à communiquer avec les autres ? Ou au contraire êtes-vous trop expansive ? Que deviez-vous comprendre, que vous n’avez pas compris ?

Repositionnez-vous il y 5 mois.

Qu’étiez-vous en train de vivre ou d’expérimenter à ce moment-là, qui vous a marqué jusqu’à créer une « carie » sur cette dent !

Evidemment, l’idéal serait d’en trouver la cause. Sinon, aucun traitement, ni intervention ne pourra aboutir ! Votre dentiste vous a dévitalisé votre dent : il a coupé l’énergie qui passait dans votre dent, et à présent, du fait du traitement de racine, elle  noircit.

J’ai expérimenté une technique pour redonner la vie à votre dent, avec un protocole très précis, qui ne peut être pratiqué que par un dentiste. Si vous trouvez un dentiste en Tunisie ouvert à de nouvelles pratiques énergétiques, demandez-lui de me contacter, je lui donnerais le protocole.

Maintenant, si votre demande n’est qu’esthétique (je n’ai que 18 ans !) en attendant de recouvrir cette dent avec une couronne en  porcelaine, il est possible de l’éclaircir un peu en mettant sur la face postérieure de la dent,  une obturation plus claire que la couleur actuelle de la dent. Mais il faut que vous sachiez que le fond de votre problème ne sera pas réglé !

Car pour que cette dent ne « vous bouffe pas la vie », je vous conseille de trouver un élixir floral : Marronnier d’Inde. Vous en mettrez une goutte sur le pouce et l’index. Vous serrerez cette dent avec ces deux doigts puis visualisez la vie qui y circule à nouveau. Cet élixir vous permettra en attendant de trouver les bonnes réponses et le bon dentiste, pour  pouvoir vivre normalement, sans panique et sans stress.

Vos dents vous parlent, et vous envoient des messages et des signaux d’alarme !

Tenez-en compte, et vous n’aurez plus à gérer de telles situations !

Même si je peux comprendre votre réaction émotionnelle c’est à vous de vous prendre en main sur un autre plan. Vous n’avez que 18 ans ! La vie vous appartient.

Extraire (toutes les dents) :

Q : «Toutes mes dents sont dévitalisées et couronnées, soit par couronne individuelle, soit par bridge. Parfois la couronne saute, emmenant avec elle un morceau de dent et donc certaines racines n’y sont plus… Parfois des infections se déclarent, soignées par antibiotiques.

Alors voici la question que je me pose: ne vaudrait-il pas mieux au point où j’en suis,  me faire arracher toutes les dents et  les remplacer par un appareil amovible en haut et en bas ?

R : Il est très possible d’extraire toutes les dents «  irrécupérables ». Mais du point énergétique, il vaut toujours mieux garder celles qui sont « récupérables », et faire une ou plusieurs prothèses fixes ou mobiles. Car il est difficile de s’adapter à 2 prothèses en même temps (haut et bas), même si chaque cas est particulier.

 

Que penser quand on perd une dent ?

R : Au premier niveau d’interprétation le plus courant, perdre une dent, c’est perdre les qualités que porte la dent.

Quand il s’agit de toutes les dents, c’est perdre toutes les qualités de toutes les dents.

C’est souvent également une atteinte de l’état général.

Dans le langage des oiseaux, cela se traduit par « avoir une mentalité de « per-dent ».

A un autre niveau d’interprétation, une personne en voie d’évolution spirituelle n’a nécessairement  besoin dans cette incarnation de l’énergie, afférente à cette dent.

Voir rubrique rêve, sur le site.

Profil psychologique :

: Je fais appel à vous pour me donner un éclairage sur

– une infection sur la seconde prémolaire sup. droite,(15), les autres dents étant intactes,

– sur le profil psychologique donné,

Voici ce que j’ai trouvé  sur internet :

« SECONDE PRÉMOLAIRE SUPÉRIEURE [15-25] ou DENT DU DISCERNEMENT

La dent du discernement incarne la capacité de se séparer du parent sur le plan intellectuel en prenant du recul par rapport à son autorité. La dent représente le fait de se démarquer de l’emprise éducative des parents, professeurs, éducateurs ou autres. Elle représente la réflexion personnelle, l’aptitude à peser le pour et le contre qui permet de choisir. Elle représente la capacité d’apprendre par soi- même en tirant les leçons de ses expériences, de remettre en question et d’opérer un tri parmi les croyances reçues des parents et des enseignants. La dent représente l’aptitude à porter un jugement, y compris sur ses parents. Elle incarne l’harmonie entre les dualités intérieures: raison et sentiment, tête et cœur qui s’équilibrent comme les deux plateaux d’une balance. À l’opposé, l’aspect négatif conduit à se perdre dans des hésitations sans fin.

atteintes: refus de penser par soi-même. La personne reste bloquée dans un système de croyances qui ne lui appartient pas pour ne pas déplaire au parent éducateur ou à une figure d’autorité (professeur) qui lui rappelle inconsciemment le parent. Elle n’ose pas prendre ses distances et mûrir ses décisions par elle- même. Au lieu de se fier à son propre jugement, elle compte trop sur les conseils du parent ou de la figure d’autorité qui le représente. Ou bien, si elle est de nature rebelle, la personne adopte systématiquement un avis opposé à celui du parent. Dans les deux cas, elle ne parvient pas à se libérer de son emprise intellectuelle ou morale: paresse, peur de choquer, de décevoir, ou au contraire désir de provoquer, etc. Elle refuse de remettre en question son infaillibilité pour le voir tel qu’il est. Elle éprouve des difficultés à poser une limite, à dire non au parent éducateur, à ses conseils ou à son influence.

droite [15]: la prise de recul par rapport à la mère en tant qu’éducatrice et figure d’autorité. Lésion : refus de penser différemment de la mère. Plus généralement : refus de se séparer de quelqu’un dont les traits de caractère rappellent inconsciemment la mère.  »

R : Je ne me permettrais pas de commenter les propos d’un confrère d’un autre site.

Vous trouverez des renseignements précieux dans le pantonier qui reprend tous les profils psychologiques des dents, un à un.

A commander sur le site, en passant par la rubrique boutique.

 

 

 

Q : Pour ou contre les radiographies ?

Je reviens de chez le dentiste. Je ne suis malheureusement pas en accord avec sa pratique conventionnelle. Cela est difficile pour moi, car il ne répond pas à mes besoins.
Je ne suis pas pour les radiographies.

Et si on vous propose de mettre une couronne sur une dent sans avoir fait une radio, alors qu’il faudrait peut-être d’abord soigner le granulome ou le  kyste, que dois-je penser ?

 

R : Les radios sont indispensables. Elles sont

– un complément, une confirmation de diagnostic.

– un contrôle d’un traitement de racine.

– Elles permettent de mettre en évidence certaines pathologies silencieuses : granulome, kyste.

– une obligation de la S.S. si vous voulez être remboursée par elle, puis par votre complémentaire.

Résorption de racine :

Q : « J’ai l’incisive latérale supérieure droite (12) qui n’a plus de racine ??? D’où cela peut-il venir ? Elle peut tomber n’importe quand. Je dois aller voir, un autre chirurgien-dentiste » pour me poser un implant. Pourquoi ai-je ce problème ?

R : Pourquoi vous proposer d’extraire une dent vivante et la remplacer par  un artifice : l’implant ? [1]

La radio montre une racine plus courte que les autres, mais elle est encore présente.

Mon conseil : gardez là.

Si elle bouge, votre praticien peut toujours la consolider en mettant un fil de contention, non visible en arrière des dents.

Le pourquoi est la bonne approche : aussi  j’aimerais que vous vous interrogiez sur la notion  de petite racine,  de ne pas être enracinée dans votre vie.

Et plus particulièrement au niveau de votre communication avec les autres.

Etes-vous quelqu’un qui parlez beaucoup pour ne rien dire ?

Comment vous exprimez-vous ?  Arrivez-vous à dialoguer ? A partager ?

Rêver de perdre une dent = annonce d’une mort prochaine ?

Q : Chaque fois qu’une incisive du haut tombait, un membre de ma famille tombait malade et mourrait. Pourriez-vous m’en dire plus ?

R : La  croyance de perdre une dent et perdre un proche est totalement erronée.

Rêver de mort, est souvent l’annonce d’un changement : mort d’un ancien système de fonctionnement, pour faire de la place à un nouveau.

Interprétation rêve perte de dent

 

Taille de la dent :

Q : Que pensez-vous du fait de tailler les dents pour la pose de la couronne ?

Cela ne pose-t-il pas de problème sur le plan énergétique ?

Si la taille est faite

–  sur une  dent dévitalisée : aucun problème

–  sur une dent vivante, elle doit être au minima, pour sauvegarder le maximum de la dent.

Sur le plan énergétique, il serait bien que votre praticien fasse le point facio-buccal de la dent pour refaire circuler l’énergie, et en profite pour faire une injection d’un remède homéopathique.

Ces techniques sont enseignées dans mes cours.

Toxicité des dents dévitalisées :

D’après vous le test Orotox suffit-il à connaître la toxicité des dents dévitalisées ?

Ce test met en évidence la présence de germes anaérobies qui sont dans les poches dentaires situées entre les dents. Malheusement le test ne prend pas en compte, les microbes qui sortent de l’apex de la dent et qui essaiment toute la circulation sanguine.

De plus, il ne tient pas en compte des autres toxicités dont celles des amalgames, des composites …

Traitement de racine

Q : Que signifie «  reprendre un traitement de racine » ?

Classiquement en cas d’atteinte irréversible du nerf, le dentiste procède à un traitement de racine. Les canaux dentaires sont nettoyés et désinfectés puis remplis avec une pâte d’obturation. L’idéal serait que tous les canaux et canalicules soient totalement remplis de cette pâte. Car si les canaux ne sont pas remplis, les microbes peuvent  proliférer.  Mais ceci n’est pas toujours possible, en fonction principalement de la forme anatomique des canaux.

Si lors d’une radio, le praticien constate qu’il y a une infection, un granulome, ou un kyste, et que les canaux ne sont pas remplis de pate d’obturation (traitement de racine incomplet), il lui faudra donc reprendre le traitement de racine et remplir totalement les canaux.

En énergétique dentaire :

Cela commence par  une prise de conscience que les pâtes d’obturation des canaux contiennent des corticoïdes, du minium, de la gutta, qui sont toxiques pour la dent.

Pour que la dent se revitalise, et que l’énergie y circule à nouveau, il y a tout un protocole à respecter.

Il faut, contrairement au traitement classique, enlever autant que possible le maximum de l’ancienne pâte, et lever l’information de la pâte d’obturation qui est restée dans la dent. Ensuite il faut également couper la liaison pathologique avec tout le reste du corps.

Et c’est seulement quand ce « nettoyage » aura été fait, que vous pouvez à présent vous faire traiter la dent différemment.

Et pour la restauration surtout pas d’amalgame et pas de composite !

 


[1] Voir la rubrique implant sur le site