Navigation Menu+




Obturations dentaires

Les matériaux d’obturation dentaires :
C’est en même temps le point fort et le point faible de l’énergétique dentaire. Nous allons passer en revue les différents matériaux avec leurs avantages et leurs inconvénients.

AMALGAME :

Amalgame ou « plombage »  d’ une molaire supérieure

L’ amalgame[1] est l’ obturation la plus connue et la plus utilisée.
C’est un alliage de différents métaux, dont le mercure, le seul métal liquide à température  ordinaire qui est associé à d’autres métaux.

L’amalgame contient 35 à 50 % de mercure, 30 % d’argent, 30 % de cuivre et d’étain, et pour améliorer les qualités de l’obturation du zinc, du béryllium ou du palladium…

Avantages :

  • grande résistance mécanique et bonne étanchéité impliquant une pérennité dans le temps, pouvant aller jusqu’à plus de 20 ans.
  • facilité de manipulation et rapidité de pose.

coût faible avec remboursement par la sécurité sociale en France.

Inconvénients :

  • inesthétique.
  • effets négatifs sur la santé.

Au bout de 3 à 4 ans, 50 pour cent du mercure n’est plus dans l’obturation. Une partie est relâchée sous forme de vapeur, une autre partie entre dans la dent, une dernière partie se retrouve dans le corps : cerveau,  rein, foie, système gastro intestinal.Et ce processus est encore augmenté , si nous sommes en présence d’électrogalavanisme : deux métaux différents en bouche, avec un liquide entre. (Par exemple : amalgame + couronne ou prothèse + salive).

Et encore, nous n’avons pris en compte que le mercure.

Voyons à présent les autres composants :
•    béryllium : c’est un facteur de dérèglement du système immunitaire, et plus particulièrement, chez les personnes allergiques.
•    argent : un excès provoque une maladie dite argyrisme, qui donne à la peau et au blanc de l’œil un teint gris-bleuâtre, voire noirâtre.
•    cuivre : à un effet inhibiteur sur la mobilité des spermatozoïdes (stérilet en cuivre)
•    zinc : peut induire une sensibilité accrue à certaines infections bactériennes (pneumonie) ou virales (diarrhées, infections des voies respiratoires).

COMPOSITE :

Composition :

  • hydrocarbures pétroliers
  • méthacrylates bi-phénolés dont du bisphénol
  • dimétacrylates d’urée
  • solutions alcooliques d’amines tertiaires
  • éthanol
  • acide sulfhydrique
  • fluorures de baryum
  • silicates alumineux de lithium
  • silicates alumineux de baryum
  • éthyle benzoïque :
  • peroxyde de benzène
  • composés mercuriels : parfois sous formes de traces

Avantages:

  • Esthétique, surtout pour les dents antérieures
  • Remboursé par la Sécurité Sociale.

Inconvénients :

  • Aucune recherche de biocompatibilité rigoureuse n’a été faite.

De plus, on n’évite pas nécessairement le mercure puisqu’il se retrouve dans certaines marques. D’autres composants, comme l’éthyle benzoïque, et le peroxyde de benzène sont cancérigènes. Et le bisphénol A est considéré par l’Agence de Sécurité Sanitaire de l’Alimentation (Anses) comme perturbateur endocrinien, cancérigène et neurotoxique.[2]

Il attaque l’ ADN et de L’ARN

La mise en place d’un composite nécessite :
Le mordancage

Il consiste, en une application d’un produit pour  rendre l’émail rugueux au niveau microscopique, afin d’augmenter l’adhérence. En réalité, il augmente aussi les troubles sanguins chez les personnes qui ont déjà un terrain fragilisé.

  • les adhésifs, qui eux  donnent des troubles sanguins
  • la polymérisation amène une perte de la vitalité, aussi bien chez le patient que chez le praticien.

PORCELAINE :

Avantages:

  • Esthétique

Inconvénients :
Comme pour le composite, il faut mordancer et mettre de l’adhésif.
De plus la porcelaine directement au contact de la dent attaque les reins.

Mon conseil :

Si vous voulez utiliser la porcelaine, ne la mettez pas directement au contact de la dent.
(Voir ci-dessous).

OR :

Avantages:

  • Si on pouvait utiliser que l’or, cela serait parfait.
  • Il apporte de l’énergie à la dent et aux circuits énergétiques du corps.

Inconvénients :

  • L’esthétique et le prix.

Il n’est pas nécessaire que toute l’obturation (inlay) ou la couronne soit en or.
Par contre, il est impératif  de mettre au contact de la dent, une fiche couche d’or de protection.  Puis de mettre l’obturation.  Aussi, le prix devient tout à fait abordable.
Et pour le problème de l’esthétique, cela sera pris en compte par le reste de l’obturation.
Par exemple recouvrir la fine couche d’or de porcelaine, pour les dents de devant.

CIMENT PIERRE [3] et  SILICATE :

Avantages:

  • Ils sont neutres et ne donnent aucun trouble de santé.

Inconvénients :

  • Pas aussi esthétique que les composites.
  • Pas assez solides pour les obturations composées.
  • Ils se « lavent » et doivent être refaits régulièrement.

ECLAIRAGE :
Lorsque les premiers amalgames furent posés, la très sérieuse Association des Dentistes des Etats Unis, les a interdits. Ils ne furent autorisés que beaucoup plus tard, par suite de « commodités », par manque d’un produit de remplacement durable …

Actuellement, devant leur « dangerosité » ils sont progressivement interdits dans différents pays.

Et cela est juste ainsi.
Personnellement, je n’en ai plus posé, dans les derniers 30 ans de ma pratique.
Aujourd’hui, nous nous trouvons devant un nouveau problème : leurs déposes et leurs remplacements.
Logiquement, il faudrait qu’en les remplaçant, les patients se portent mieux.

Or, c’est rarement  le cas. Car il faut que la dépose des amalgames soit faite selon un protocole très précis, ce que très peu de praticiens  connaissent ou respectent.
Et en mettant un composite à la place des amalgames, vous changez un cheval borgne, pour un cheval aveugle.

Alors que faire ?

Mon conseil

  • si vous êtes bien équilibré avec des amalgames en bouche, ne les changez pas pour des composites.
  • sinon, il est impératif  de mettre au contact de la dent, une fiche couche d’or de protection et l’obturation par dessus.
  • si l’obturation est petite, on peut toujours mettre un ciment pierre sur les dents postérieures et un silicate sur les dents antérieures.
  • si c’est une question financière, mettez un ciment pierre ou un silicate, quitte à le changer au bout d’un certain nombre d’années, s’ils se «lavent » ou se dégradent.

Le temps est arrivé de prendre votre santé en mains
L’ important n’est pas d’ajouter des années à sa vie, mais plutôt de la vie à ses années.

 


[1] Chaque fois que nous avons un mélange de différents métaux qui contient du mercure, il prend le nom d’amalgame

[2] On le retrouve  dans les biberons, les revêtements plastiques ,  revêtement interne des cannettes, boîtes de conserves. Il sera interdit en France en 2015

[3] Vous pouvez l’obtenir  en passant  W+M Dental

Industriestras. 25
D 63654 Büdingen

https://www.mwdental.fr/drala-steinzement-90701—ciments-pierre-au-silicophosphate-pour-obturations-definitives-4041-d-pg-shop.html