Navigation Menu+




Qui êtes vous Albert Roths

Si quelqu’un est malade demande lui d’ouvrir la bouche.

Verset du Coran

Albert Roths

 

Parmi les questions qui se retrouvent régulièrement sur le site, nous avons :
Qui êtes-vous Dr Albert Roths ?

 

 

 

 

 

Pouvez-vous nous parler de votre parcours ?

C’est le trajet d’un homme porteur d’une interrogation : les correspondances des dents avec le reste du corps et leurs répercussions sur la santé, tant physique que psychologique.

Ce qui m’a amené progressivement  au bout de 40 ans de pratique à une approche holistique de l’Art Dentaire.

S’il devait y avoir un grand ancêtre en France, dans cette discipline, cela serait notre confrère Jean Orsatelli. Il a posé les bases de l’ Energétique Dentaire, dans une thèse publiée à la faculté de Marseille. (1)
Ce fut pour moi, le premier maillon d’une transmission orale de Maître à élève.

Les suivants sur la liste  furent Jean Meuris homéopathe unisiste et son ami Skevos Picramenos. Ce sont eux qui m’ont ouvert les portes du monde merveilleux de l’homéopathie. J’ai d’ailleurs passé ma thèse de Doctorat Dentaire avec un sujet d’homéopathie. Ce qui était déjà précurseur, à l’époque.

Ils m’ont appris l’écoute du patient dans sa singularité, à noter les symptômes locaux, généraux et psychologiques.  Avec la médecine officielle, vous donnez un remède  pour les acouphènes, la sinusite … Alors qu’en homéopathie, vous traitez votre patient dans sa globalité et non une pathologie.

Le lien suivant me fut donné lors d’une réunion au sein de la S.H.O.E  (Société homéopathique ondotostomatologique de l’Est) dont  je fus d’ailleurs un fondateur à l’occasion d’un séminaire d’homéopathie organisé par mon confrère, le Dr Freymann.
C’est là qu’un collègue m’a dit : «  Ce que tu fais est bien, mais moi, en plus, je fais de l’acupuncture ! »

C’est ce qui m’a amené à rencontrer le Dr Montbesson, dentiste et acupuncteur, co-auteur avec le Dr Meuris d’un livre sur l’acupuncture  et l’homéopathie dentaire. C’est ainsi que je me suis mis, à planter mes premières aiguilles d’acupuncture et à m’instruire en Médecine Traditionnelle Chinoise.

Plus tard, j’ai été interpellé par la remarque d’un patient auquel je mettais des aiguilles d’acupuncture sur des points de commande, aux  pieds.  Il m’a dit :  « j’ai pensé à nettoyer mes dents sachant que je venais chez vous, mais je ne savais pas qu’il fallait en plus que je me lave les pieds. » Cette parole historique a fait que je me suis intéressé à Auriculo Médecine du Dr Paul Nogier.

Ce fut la rencontre avec un homme exceptionnel qui m’a accepté comme élève. Il m’a donné son amitié, enseigné son savoir, et un outil merveilleux : la prise du pouls (R.A.C. devenu par la suite le V.A.S.)
La  prise du pouls a transformé  ma pratique. Si le protocole est respecté : « le pouls ne ment jamais ».

Toute ma pratique est basée sur lui : du diagnostic, au traitement en passant par le contrôle des soins.

Comme je faisais beaucoup de recherches, je voulais pouvoir faire un bilan énergétique avant de commencer les soins.  Je voulais les contrôler et voir leurs répercussions dans le temps. Je me suis tourné  tout naturellement vers la spectrographie d’Arsonval – Kirlian.

D’autant plus que les travaux de Mandel, à partir de l’effet Kirlian, qui est une sorte de photographie des énergies, ont montré qu’il y avait une projection de l’état dentaire au niveau des pouces du patient.

Ce qui m’a permis de rencontrer, le  Dr Alain Lambin-Dostromon, enseignant et fabriquant de matériel de spectrographie.Je  fus coopté au sein du Germe qu’animait Alain et un ami commun  J-Yves  Henry.

Ce fut la rencontre avec les bilans sanguins du CEIA et de mon ami Eric Kiener avec lequel j’ai écrit un livre. (2)
J’ai complété ma formation avec  la sophrologie, la P.N.L, la kinésiologie, l’ostéopathie …

Parmi les personnes remarquables qui ont marqué mon parcours, permettrez-moi de relever  :

  • le Professeur Beijns et ses micros éléments, que je considère comme la médecine du nouveau millénaire.
  • le  Dr  Gledtisch le novateur avec  « acupuncture buccale ». C’était un  médecin ORL, élève de Voll qui  piquait un point en face des dents en relation avec les méridiens d’acupuncture et les dents.
  • Mme Marie Huvet qui fut pendant longtemps l’âme de l’association et entre autres contribua à l’enrichissement de mes connaissances sur la psychologie des dents, la sagesse des rêves, et les peurs.

Qu’ils en soient aujourd’hui tous remerciés du simple patient, à mes agents gardiens pour avoir éclairés ma route.

Pourquoi ce site ?

J’ai beaucoup reçu et c’est normal à mon tour de transmettre.

Depuis des décennies, je le fais à travers des formations que je donne à des confrères dentistes, médecins, ostéopathes.

Mais j’aimerais maintenant toucher, en plus,  toutes les personnes qui sont en questionnement au sujet des dents. Est-ce que les dents sont responsables des troubles que je présente ? Et si c’est le cas comment les soigner.

Votre désir ?

Que le site soit interactif et que chacun puisse s’exprimer et poser ses questions en passant
par la rubrique Contact. Le site s’adresse aussi bien aux professionnels que ceux qui ne le sont pas, il peut y avoir quelques termes  techniques qui puissent vous échapper.

Si c’est le cas, consultez la rubrique dictionnaire.

Et si vous voulez quelques explications complémentaires, passez toujours par la rubrique Contact.

Je me ferai un plaisir de vous répondre.

 

 

(1) De l’identification de groupes réactionnels interdentaires et quelques applications en thérapeutique médicale.

(2) Répertoire Synthétique. Acupuncture Dentaire. Auriculothérapie. Réflexothérapie Facio- Buccale Ed. Trédaniel