Copyright © 2014 Energétique dentaire, approche nouvelle de l'art dentaire - Association Résonances. Tous droits réservés.

MOLAIRES DU BAS :


 

34 / 35/ 36/ 37/ 38. Section verticale :


« Je m'interroge sur la signification de mon rêve de la nuit dernière, qui m'a laissé une sensation désagréable au réveil. Je me trouve dans un lieu nouveau, entouré d'inconnus. Mes molaires puis prémolaires inférieures gauches ont commencé à se casser (j'ai réellement perdu une partie de la résine la semaine dernière), je sens qu'elles se déchaussent. Le phénomène s'étend aux incisives supérieures. J'avais la sensation d'avoir du gravier dans la bouche, n'osant plus parler, plus sourire. Puis en regardant mes molaires et prémolaires (toujours inférieures gauche), je découvre qu'elles sont sectionnées de façon verticale créant une ligne de séparation distincte. » Laure

Décodage :

Je me trouve dans un lieu nouveau, entouré d'inconnus

Dans votre rêve, vous êtes déjà passée à autre chose. Vous vous trouvez dans un lieu avec des personnes que vous ne connaissez pas. Vous avez déjà fait place à du nouveau.

Mes molaires puis prémolaires inférieures gauches ont commencé à se casser (j'ai réellement perdu une partie de résine la semaine dernière), je sens qu'elles se déchaussent.

Le déchaussement annonce une atteinte de votre état général, renforcé par vos molaires et prémolaires inférieures gauches qui commencent à se casser.

Vous êtes touchées et affaiblies jusque dans vos fondements.

Le phénomène s'étend aux incisives supérieures.

Et comme le message n’a pas été entendu, d’autres dents sont atteintes pour vous faire prendre conscience.

J'avais la sensation d'avoir du gravier dans la bouche, n'osant plus parler, plus sourire.

Le gravier annonce toujours des dégâts. Dans votre cas précis sur la communication, et le paraître.

Puis en regardant mes molaires et prémolaires (toujours inférieures gauche), je découvre qu'elles sont sectionnées de façon verticale créant une ligne de séparation distincte.

Votre rêve vous montre que vous venez de couper d’anciens schémas de fonctionnement, et vous donne la nouvelle direction : du haut vers le bas, ou de la terre vers le ciel.


Conclusion :

Le fait que ce soit vos molaires inférieures gauches qui vous parlent, me font dire que vous avez toutes les capacités en vous pour remédier à cet état de vulnérabilité. Vous avez confiance en vous, vous savez ce qui est juste pour vous, et vous vous exprimez aisément.

Les prémolaires vous renseignent sur des nouveaux repères à mettre en place, ainsi que sur les décisions spirituelles que vous allez devoir prendre.

Les incisives vous permettront de vous écouter et de trouver les meilleures solutions.

Ne vous arrêter pas à ce que votre entourage vous montrera, mais rechercher un équilibre entre le ciel et la terre, entre le matériel et le spirituel.

Mais ce n’était qu’un rêve !

Alors tenez compte des signes, et osez les changements dans votre vraie vie…….

(J’ai réellement perdu une partie de résine la semaine dernière)

Pour compléter la signification physique du rêves consulter les rubriques , allez sur le site consulter les rubriques /

-       matériaux d’obturation

-       composite = résine

 


37 : Deuxième molaire inférieure gauche. La moitié


« Je rêve que je perds ma deuxième la moitié molaire gauche en bas (37). Pourtant ma dentition se porte bien donc je suis surprise et pense qu’elle n'est pas à moi. Je rentre chez moi et je regarde dans le miroir. L’autre moitié est bien présente  et des fils en sortent et je touche c'est sensible et un des fils "saignotte".

Je regarde et ma première molaire gauche (36 )toujours en bas est abîmée comme une carie y a un trou. En faite tout mon côté gauche est sensible du côté des molaires. »


Interprétation :

Votre dent vous parle. Votre molaire gauche du bas (37) est divisée en deux.

Une partie est tombée, et l’autre est encore en place.

La 37 représente l’acte juste dans votre vie. Vous en avez perdu la moitié.


Avez-vous toujours fait ce que vous pensiez être juste pour vous dans votre vie ?

Ou vous êtes-vous laissé influencer, manipuler, dominer par vos proches ou par votre entourage ?

Votre dentition se porte bien et vous tentez d’ignorer cette dent (je pense qu’elle n’est pas à moi) ! Vous vous regardez dans le miroir.


Le miroir est votre reflet intérieur. Il vous invite à vous arrêter un instant, pour regarder en vous, et découvrir qui vous êtes vraiment.

L’autre moitié de la dent est encore bien présente  et des fils en sortent et je touche c'est sensible et un des fils "saignotte".

Vous avez une deuxième chance de compréhension avec la 2ème moitié de cette dent.

Il faut couper les liens (fils) avec les personnes qui vous empêchent de faire ce que vous avez à faire dans cette vie ! Même si cela va être « sensible » et si cela va vous demandez un peu d’énergie (saignotte) !

Votre 1ère molaire inférieure gauche(36) en bas attire votre attention.

C’est la dent  du verbe en réserve. Pourquoi ne dîtes vous pas ce que vous pensez ?

Elle est abimée, cariée avec un trou.

Probablement, vous vous sentez  coincée, vous n’osez pas vous livrer ?

Avec comme résultat  Tout mon côté gauche, du coté des molaires est sensible.

Je crois que le moment est de reprendre votre vie en mains avant que cette sensibilité ne devienne douleur.

Osez être qui vous êtes !

Faîtes ce qui vous semble juste, et exprimez-vous !

Ainsi en vous livrant, vous entrerez dans la  dimension du «   Je suis ….. »

Et si vos dernières phrases ne font pas partie de votre rêve, mais bien de votre réalité, après cette prise de conscience, courez vite chez votre dentiste.

Retour :

Et merci beaucoup pour l'interprétation de mon rêve qui se révèle totalement juste, j'avais trouvé une partie de la signification mais pas la totalité. Et vous m'avez complètement éclairé. Je vous vous remercie infiniment, maintenant je n'ai plus qu'à agir en conséquence.

Sincèrement

46 : « C'est vrai je parle trop. »


«  J’ai rêvé que je mangeais un bonbon (frite acidulée) et que la série de dents en bas à droite se détachait en groupe et restait attachées entre-elles. Les dents ressemblaient à des incisives (car plates) et étaient liées ensemble comme un dentier sans gencives et palais.

Il s'agissait des n° 47 à 44 et quand je remettais le tout.  Les dents ressemblaient à des incisives (car plates) et  j'ai du la remettre en la retournant, à ce moment là elle ressemblait à une prémolaire.

Je les ai remises, mais celle la plus à gauche ne tenait pas et la dernière image que j'ai, c'est de la pâte refixante qui déborde des dents et que je nettoie.

J'ai déjà eu des implants qui se détachaient dans le passé après avoir mangé des bonbons et ce rêve me semble complètement réaliste, je n'ai pas l'impression de rêver. »  Christelle


Décodage :

Les dents du bas vous parlent. Elles font un « bloc », pour vous donner un message , qui est en lien avec votre réalité.

Lors de la mise en place de vos implants, vous avez remplacé vos propres valeurs par des artifices (béquilles). Mais vous n’êtes pas allée au fond des choses.

En particulier de vous interroger « du pourquoi » vous aviez perdu précisément ces dents ?

Et voilà que le même message, vous apparait dans un rêve. Etrange, non ?

Vous aviez travesti votre réalité « Les dents ressemblaient à des incisives (car plates) ». Heureusement un début de prise de conscience s’est fait : « j'ai dû la remettre en la retournant, à ce moment-là elle ressemblait à une prémolaire.»

Mais cette prise de conscience est fragile, et vous avez besoin de « pâte refixante » pour maintenir votre réalité en place, que vous commencez à nettoyer.

Voici le message des dents concernées :

Vous êtes en recherche de votre identité profonde, au travers de vos racines. Mais vous avez du mal à prendre vos décisions. Vous êtes également pénalisée par votre verbe, qui ne doit pas vous servir pour exister (peut être parlez-vous trop, ou aimez-vous vous entendre parler), mais pour rentrer dans l’action.

Vous avez toute la force et l’énergie en vous pour y arriver. Les informations vous sont venues arrivent  pour le comment faire.

Alors écoutez-vous, répondez à vos envies, ne vous coupez pas de la vraie réalité et trouvez votre place dans votre vie.

Soyez indulgente  avec vous-même, car vous avez besoin de douceurs, de tendresse et de protection (bonbons acidulés).


Retour :

Je vous remercie de votre réponse qui me parle totalement, surtout depuis ces 2 derniers jours où j'essaye de trouver ma place professionnelle :  je suis prise entre les projets liées à mes origines (et qui n'aboutissent pas, d'ailleurs c'est vrai je parle trop dans le sens où je pousse beaucoup les gens à se bouger) et ce que j'aime faire vraiment.


C'est d'autant plus intéressant que cette nuit, j'ai rêvé que l’ inlay de la n°46 s'était cassée et dans mon rêve je prenais rdv avec le dentiste pour la réparer.


46 : Première molaire inférieure droite. L’art de la fausse piste.


« J'ai finie par faire soigner la 46 qui s'était cassée sur un côté. entre la cassure et la réparation j'ai perdu mon père. quelques jours après j'ai vécu des évènements extrèmement violents avec mon ex-compagnon dont j'ai eu beaucoup de mal à m'extirper. une semaine plus tard arrive la rupture définitive :

je rêve que cette même dent se brise,  s'effrite (il se trouve alors que ce soir c'est noël, ou quelque chose comme ça, en fait une soirée exceptionnelle de convivialité autour du "manger-mastiquer"). il en résulte un trou béant en son centre. je regarde au travers et je vois la mâchoire, le nerf... les amygdales. je vais trouver mon dentiste, il me dit qu'il va falloir un masque (par là il entend les grds moyens et des méthodes d'anesthésie générale...).

remarque: le rdv (bien réél) chez le dentiste a été reporté trois fois: j'ai développé une peur-panique de la douleur que pouvais engendrer cette dent...elle a en effet montré qq difficultés à se faire soigner: la vis pour l'amalgame ne prenait pas.   Carole


Interprétation :

L’art de la fausse piste  ou le sens caché.

Mon dentiste me dit qu’il va falloir un masque

Et que fait-on avec un masque ?

> On se cache derrière

par là, il entend les grands moyens.

> Là ou les petits moyens ont échoués, ou n’ont pas été entendus

et des méthodes d’anesthésie générale…

Que fait l’anesthésie générale ?

>  Elle endort tout ce que vous ne voulez pas voir.

Il en résulte un trou béant en son centre.

> C’est le vide, le néant, le rien de votre  vie, qui maintenant commence à se manifester.


Compléments:

le rdv (bien réel) chez le dentiste a été reporté trois fois

> Il est plus probable que vous avez de grandes résistances

j'ai développé une peur-panique de la douleur que pouvais engendrer cette dent...

>   La douleur n’est que l’expression de la panique devant le changement annoncé.

elle a en effet montré qq difficultés à se faire soigner: la vis pour l'amalgame ne prenait pas. > Le message n’ayant pas été compris, la dent en dernier recours n’a pas eu d’autre choix, que de rejeter la vis pour l’amalgame.


Interprétation dentaire proprement dit :

Vous étiez probablement une personne  qui n’arrivait  pas à dire, à exprimer les choses. Vous enrobiez trop les choses pour pouvoir enfin dire ce que vous aviez  à dire.

Et cassant la première molaire inf. droite (46), vous vous avez cassé ce système de fonctionnement.

« J'ai vécu des évènements extrêmement violents avec mon ex-compagnon ».

Vous aviez des choses  importantes à dire. La séparation était à ce prix ;


Décodage  psychologique :

Votre père parti, votre compagnon a suivi. Son rôle avait pris fin.

C’est une nouvelle naissance pour vous.

convivialité autour du "manger-mastiquer

Maintenant une nouvelle vie s’offre à vous. Vous pourrez à nouveau mordre dans la vie et l’assimiler à pleines dents.


Notre regard :

elle a en effet montré qq difficultés à se faire soigner: la vis pour l'amalgame ne prenait pas. Le temps des replâtrages  terminé. Le temps du changement est arrivé.

Demandez et vous obtiendrez.


46 : Première molaire inférieure droite arrachée pour être cassée.


« Je me rappelle pas de mon rêve en entier, juste du passage des dents qui m’a marquée, Je prenais plaisir et je trouvais ça amusant de m’arracher les dents du bas. Je m’arrache la première molaire inférieure droite (46). Et je la casse, C’était facile, et pas douloureux.  Je me suis vu après. Il me restait en bas, les deux dents de devant les deux incisives latérales (32-42), autour des trous, puis des dents, puis je pense des trous. Mais j ' étais bien partie pour m’arracher toute les dents du bas, je me suis arrêtée, raisonnée ?  Il n y avait pas de sang, les dents étaient saines, juste cassées.

Il y avait de l’insouciance, puis je m’étais même dis pas grave. Je vais avoir un beau dentier, alors qu’en vrai je n aimerais pas en avoir. »

Voilà merci si vous avez des réponses. Si les dents du bas correspondent au matériel, ca expliquerais mieux les choses. « Fanny

Essayer de comprendre le langage de vos dents, est un bon début pour écouter les messages de votre corps et de votre Ame.

En fonction de la dent concernée, les messages vont vous orienter vers une partie de votre Etre, parfois physique, parfois psychologique, là où il y a une prise de conscience à faire, ou des ajustements à apporter.


Décodage :

Votre rêve concerne essentiellement vos dents du bas : votre coté matériel, mais aussi votre personnalité.

Vous vous arrachez la 46, facilement et sans douleur.

Ce rêve est l’expression d’une personne qui s’exprime facilement, trop facilement, qui parle pour ne rien dire, qui aime s’entendre parler.

Et cela a du vous jouer de mauvais tours et vous n'en voulez plus !

Vous "cassez" votre ancien système de fonctionnement.

Vous vous arrachez les autres dents, qui vous laissent des trous, des vides.

Vides pour accueillir du nouveau, mais aussi empreints d'indifférence et de solitude.

Heureusement vous vous arrêtez là !

Il vous reste la 32 et la 42.

Elles vont vous permettre de vous reconstruire.

Vous prendrez en compte toutes vos barrières qui vous ont freiné jusqu'ici, et vous saurez les faire sauter. Vous avez tous les potentiels en vous.

Mais attention à l'ersatz (dentier), il n'est là qu'en remplacement, et vous n'en n'avez pas vraiment envie, ni besoin ...


Retour :

« Je penses que vous avez vu juste, car oui c’est entré en résonnance, et ça correspond très bien à la situation! »


47 : La deuxième molaire inférieure droite sort du maxillaire la nuit.

 

« Cet été j'ai eu mal à la 46, inflammation du nerf. Antibio, la douleur intense continuait. Le dentiste a dévitalisé. La douleur s'est calmée. J'ai cherché pourquoi la 46, et lu qq livres sur la symbolique dentaire. j'ai refusé d'embrasser, de toucher mon papa entre 12-13 ans et ~35 ans. Je ne sais pourquoi.

La 47 a pris le relai. Le dentiste a trouvé des petites cavités sous la gencive. Traitement

Depuis chaque nuit ou plutôt en période de bouche ouverte, la 47 monte légèrement. Cette occlusion n’est pas douloureuse. Après un peu de mastication, la dent reprend sa place, et je ne la sens plus. Le dentiste a raboté un peu, 2 fois. La nuit même ça recommence. Quelle signification? Que faire? Nicola


Reprenons par le début.

L’inflammation est  un conflit qui s'est incrusté dans le corps.

Il s’exprime  au niveau de la première molaire inférieure droite (46) ce qui laisse à penser que vous avez  toujours du mal à exprimer les choses. Vous  enrobez trop les choses pour pouvoir enfin dire ce que vous avez à dire. Maintenant cela atteint le nerf, dans ce qui est le plus sensible.

La deuxième molaire inférieure droite (47)  rassemble toutes les informations de la personne. Dans un premier temps, elle  n’a pas été entendue : des petites cavités se sont crées sous la gencive, et même jusque dans  vos racines.

Depuis chaque nuit ou plutôt en période de bouche ouverte, la 47 monte légèrement.

Quand vous dormez, et quand vous vous relâcher, votre inconscient vous parle.

Qu'avez-vous enfoui au plus profond de votre Etre, qui à présent souhaite "sortir" ?

Après un peu de mastication, la dent reprend sa place.

Oui, mais pour combien de temps ?

Dans le physique cela peut aller jusqu'à la  perte de votre dent.

Elle perd son ancrage, ses racines.

Et vous, qu'avez-vous peur de perdre ?

Il n'est jamais trop tard.

Changez votre système de fonctionnement.

Soyez vous-même.
Dîtes ce que vous pensez, et faîtes le point sur votre vie.

Exprimez vos peurs, et ayez confiance en la vie et dans vos proches.

Vous serez guidé et vous retrouverez votre totale liberté.