Navigation Menu+




Brossage des dents

1° étape : le nettoyage physique

Le brossage des dents est d’abord un acte d’hygiène, qui permet d’éliminer la plaque dentaire, les restes alimentaires, tout ce qui obstrue, s’agglutine, et même peut « ronger » dans le plan physique.
La plaque dentaire est formée de colonies bactériennes qui viennent se coller sur la dent.

Il ne faut pas laissez de débris alimentaires séjourner sur vos dents et surtout pas entre les dents. Lorsque les aliments restent entre les dents, il se forme «un bourrage alimentaire». Les aliments se putréfient. Ils sont sources d’inflammations gingivales, puis d’un recul osseux, qui peut se poursuivre par un déchaussement dentaire  et terminer par la perte d’une ou plusieurs dents.
Souvent ces bourrages alimentaires deviennent des épines irritatives, sources de troubles à distance.

Le brossage des dents devrait être ressenti comme un manque, si on ne le fait pas. Comme si on avait les mains sales.
La plaque dentaire se forme en 8 heures environ ce qui amène un brossage dentaire, au même rythme.

L’idéal serait de se brosser les dents après chaque repas. Si on le fait au réveil, les dents sont propres uniquement le temps d’aller prendre le petit déjeuner.

En brossant la langue, vous diminuez de moitié la mauvaise haleine [1].

Technique :
Elle est importante : procéder de manière systématique en n’oubliant aucune région de la bouche et en n’hésitant pas à brosser les gencives. Le bon geste consiste à partir de la gencive pour arriver sur la dent. On explique aux enfants qu’il faut brosser du « rouge vers le blanc », et pas seulement de devant vers l’arrière et inversement.

Brosses à dent :
Il faut que les poils soient souples, mais point trop. S’ils sont trop souples, ils n’exerceront aucun effet nettoyant. S’ils sont trop durs, ils léseront la gencive. Si on est droitier, les forces utilisées seront plus grandes du côté gauche que du côté gauche droit, et inversement. Les gencives reculeront et dénuderont les racines. Les racines dénudées seront plus sensibles au sucré, au froid… et en plus seront la porte ouverte pour des pertes d’énergies.
Les brosses à dent sont fragiles. Il ne faut pas les passer sous l’eau chaude. Il faut les laisser sécher à l’air libre et les remplacer régulièrement en fonction de leur état ou tous les deux mois au minimum.

« En général, nous utilisons des  brosses à dents qui sont trop dures et nous brossons trop énergétiquement.« 

Les brosses à dents électriques :
C’est plus un gadget qu’autre chose : mais pour les enfants fuyant la brosse à dents manuelle, cela peut se transformer en jeu et donc la corvée devient un moment ludique.

Appareils à jet dentaire ou Hydropulseurs :
Certes ils ne nettoient pas les dents comme le fait la brosse. Mais ils massent la gencive et par là, le reste du corps. Ils sont donc complémentaires à la brosse à dent.

Nettoyage de la brosse à dent :
Après brossage des dents : pensez à la passer sous l’eau, puis de la plonger pendant 10 minutes dans une solution d’extrait de pépins de pamplemousse (5 à 10  gts pour 30 ml d’eau).

http://www.greenweez.com/vivre-bio-brosse-a-dents-ionique-soladey-p9313

Nettoyage des appareils dentaires dont l’orthodontie :
Il existe des brosses spécifiques. Vous pouvez également utiliser une simple brosse à ongle et du savon. Puis passer la prothèse sous l’eau du robinet.
S’il y a du tarte, mettre l’appareil dans du vinaigre blanc.

Dentifrices :
Le dentifrice nettoie à l’aide d’agents abrasifs pour détruire la plaque dentaire sans rayer l’émail. Il y a une marque qui utilise des produits naturels : la silice minérale et la carbonate de calcium. Elle est à recommander.
Très souvent la base est identique pour tous les dentifrices, auquel on ajoute un principe actif. A force d’utiliser toujours le même dentifrice, il peut arriver que certaines personnes se sensibilisent  à l’un ou l’autre des ingrédients. Il y a plus grave, certains dentifrices sont à proscrire car ils contiennent des produits toxiques comme le Dioxyde de titane. Les nanoparticules de dioxyde de titane produisent des effets similaires à l’amiante. Elles provoquent des inflammations pulmonaires et la production de molécules toxiques capables de s’attaquer à l’ADN, aux protéines et aux membranes cellulaires ; tous les ingrédients pour fabriquer des cancers.

D’où pensez à en changer régulièrement.

Mon conseil : prenez un dentifrice à l’argile sans huile essentielle, si vous prenez de l’homéopathie.

Sinon :
– A visée hygiéniste :
On peut prendre du savon de Marseille : frotter la brosse à dents humide sur le savon jusqu’à qu’à obtenir une couche assez épaisse. Puis brossez.

– A visée esthétique :
Pour avoir des dents blanches :
* Prendre du miel et charbon de bois : Mélanger  une cuillère à café de miel liquide  et 5 gr. de charbon de bois finement pulvérisé.
A faire une fois par semaine. Bien rincer plusieurs fois après.
* Ajouter quotidiennement, au dentifrice, une goutte d’H.E. d’arbre à thé (Tea tree).

Pour garder les dents blanches :
Mélanger 2 gouttes d’H.E. de citron avec de la poudre d’argile verte et de l’eau.

– A visée thérapeutique :
En cas de sensibilité dentaire, vous avez le choix entre différentes marques du commerce dénommées pour dents sensibles.
Commencez par masser les dents avec le dentifrice, puis brossez et enfin gardez la pâte quelques minutes en bouche avant de rincer.
– Pour privilégier l’équilibre  de la flore buccale et diminuer le risque de mycose et d’aphte : prendre un dentifrice à l’agile et ajouter sur la brosse à dent 2 gouttes d’H.E. de tea tree  (Melaleuca alternifolia)
– Pour rafraîchir l’haleine : prendre une formule anti bactérienne et anti-inflammatoire :
Mettre 2 gouttes du mélange suivant, sur le dentifrice, à chaque brossage :
– HECT[1] de menthe poivrée (Mentha piperita) 60 gouttes
– HECT de tea tree (Melaleuca alternifolia) 60 gouttes
– HECT de laurier noble (Laurus nobilis) 40 gouttes
– H.E de citron (Citrus limon, zeste) 40 gouttes

En cas de gingivite, de parodontopathie [2] :
Mouiller la brosse à dents avec de l’eau oxygénée à 10 volumes puis y mettre du bicarbonate de soude.

En cas de gingivite [2] chronique :
Préparer un dentifrice à base d’argile blanche, auquel on incorpore une goutte de chacune des H.E  suivantes : Laurus nobilis (laurier), Melaleuca alternifolia (tea tree), Hélichryse italienne.

En cas d’infections, pas uniquement au niveau gingival : fistule dentaire, abcès, kyste :
Préparer un dentifrice à base d’argile blanche, auquel on incorpore une goutte d’argent colloïdal [3]. L’argent colloïdal est un anti-infectieux majeur (bactéries, virus, parasites)

En bains de bouche :
utilisez des hydrolats de menthe poivré, ou laurier noble ou lemon gras et rincez vous la bouche : 2 à 4 X par jour la bouche. Le gardeR en bouche quelques minutes avant de le recracher.

Elixirs dentifrices [4] :

Essence de  cannelle de Ceylan    1 g
«           «   badiane                      2 g
«          «   girofle                          2 g
«          «    menthe                       8 g
Teinture de benjoin                                 8 g
«          «    cochenille                              20 g
«          «     gaïac                                      8 g
«           «   pyrèthre                                  8 g
Alcool à 80°                                 1 litre
Filtrer au bout de 24 heures
Prendre une demi cuillère à café dans un verre d’eau tiède.

Essence de  cannelle de Ceylan    1 g
«               d’anis                          2 g
«         «     girofle                         3 g
«          «    menthe                       8 g
Teinture de benjoin                        5 g
Cochenille pulvérisée                     5 g
Alcool à 80°                                 1 litre

2° étape : l’ harmonisation des corps subtils [5].

« Le brossage devra se faire en conscience. Il doit être léger et en douceur. »

Ce brossage prend en cause  l’existence d’une couche énergétique qui entoure la dent. Y est stocké toute la vitalité de la dent, et sa nourriture. Cette couche fait aussi fonction de protection.

Mode d’emploi :
Sens du brossage :
– Vertical : active toutes les propriétés des dents, toutes  les énergies de vie  qui sont stockées  dans la dent.
– Horizontal : égalise les énergies de vie, remet à niveau, stimule, relie la droite à la gauche, avec une action sur les glandes salivaires.
– Face interne  des dents : relie le haut et le bas, le Ciel et la Terre en passant par le massage du palais et de la langue, qui activera des points situés sur des méridiens d’acupuncture situés à ces endroits.

Terminez par un bain de bouche :
Il  va compléter l’harmonisation de toutes les dents :
Prendre une bouteille d’un demi litre, y mettre une goute, d’huile essentielle à choisir entre :
– Laurier : puissant antalgique, antiseptique,  infections buccales : gingivite, aphte ; douleur dentaire ; Active l’énergie en douceur, donne confiance, aide à dépasser ses limites, rend l’inaccessible accessible.
– Girofle : Anti infectieuse, antibactérienne puissante à large spectre d’action, antivirale, antifongique, anti parasitaire, antiseptique.
Douleur dentaire : antalgique, anesthésiante locale. Stimulante générale et cérébrale.
– Ylang – Ylang anti-inflammatoire, antiseptique, anti douleur. Ou une goutte du mélange des trois.

Puis dynamiser ou poser la bouteille sur une fleur de vie.

 

 

 

 

 

 

 


 

[1] HECT : Huile Essentielle Chemotypé (dont les caractéristiques sont reconnues)
[2] Inflammation de la gencive

 

 


[1] Pour la mauvaise haleine , vous pouvez prendre la boue volcanique Fangocur
[2] Déchaussement avec  inflammation du tissu de soutien de la dent.
[3] http://www.biophare.fr/mineraux/530-argent-colloidal.html
[4] Aromathérapie. Dr Jean Valnet. Ed. Maloine p 211
[5] Va apporte des fréquences supplémentaire à la fréquence de base