Navigation Menu+




Conférences

Biocultura Barcelone mai 2014

 

PLUS DE 40 ANS DE PRATIQUE EN ENERGETIQUE DENTAIRE

J’ai toujours regretté que pour obtenir leur doctorat les jeunes diplômés devaient publier une thèse. Alors que j’aurais trouvé que cela aurait été plus judicieux de le faire en fin de carrière pour nous faire profiter de leurs expériences.
Aujourd’hui c’est à mon tour de vous livrer le fruit de plus de plus de 40 années de pratique de l’art dentaire.

Trop longtemps vous avez pratiqué la technique de l’autruche qui consiste à ne pas écouter les signes que le corps  vous envoie, en pensant  que cela va s’arranger tout seul.

Je vous donne un exemple pour les dents

  • la sensibilité au sucré, vous dit que c’est le moment d’aller consulter le praticien
  • la douleur au froid, vous dit qu’il y a une atteinte du réversible du nerf
  • la douleur au chaud vous dit que l’atteinte du nerf est irréversible

Et que faites vous ? Rien. Vous attendez qu’une carie ou qu’un abcès s’installe pour aller consulter un dentiste en urgence.

La signification de la carie.

Classiquement, on rend le microbe responsable de la carie. En réalité c’est parce qu’il y a une souffrance dans le corps, qu’une de ses fonctions est défectueuse, qu’il existe  un mal profond et que la dent qui est en résonance se fragilise.

Le microbe n’est en aucun cas responsable de la carie

Il faut le considérer comme un signal à part entière, un appel au secours du corps. «  J’ai besoin que l’on m’aide ». Et en même temps, il va vous guider sur la cause, de la cause, de la cause  de votre mal être.

Une fois la carie installée, le microbe va faire son travail de microbe.

Et si on ne traite pas la carie, elle progresser  jusqu’au  nerf et le détruire.

Pour être exact il va s’attaquer plus précisément au paquet vasculo-nerveux de la dent et le détruite. A ce moment là , il sera hors d’atteinte de toute médicament ou traitement passant par le sang. Il pourra même essaimer, hors de la dent et donner :

– localement  des granulomes et des kystes dentaires

– et même à distance, il peut occasionner des atteintes cardiaques, rénales…

Donc  il en a résulté la théorie de l’infection focale qui consiste à extraire toutes les dents dévitalisées pour éradiquer ces pathologies.

Certes dans des services de chirurgies lourdes, transplantation cardiaques, rénales … il est demandé aux futurs opérés de faire extraire toutes les dents dévitalisées. Et effectivement statistiquement, il y a moins de suites opératoires. Mais cela ne veut pas dire, que parce ce l’une ou l’autre dent dévitalisée est impliquée, qu’il faille toutes les extraire.

Il faut garder impérativement les dents vivantes. Refusez les dévitalisations excessives proposées par les praticiens par commodité et au nom du soit disant confort du patient.

Car les dents sont les réceptacles de forces et d’énergie qui contribuent au bon fonctionnement de votre corps.

Autre volet  que je voudrais partager avec vous; les obturations dentaires : amalgame ou composite ?

Tout le monde connaît  la dangerosité du mercure contenu dans les amalgames dentaires.
Et pourtant certaines  personnes se portent bien avec des amalgames en bouche et avec aucune autre pathologie associée. Dans ce cas précis,  gardez vos amalgames.
Par contre pour d’autres personnes l’amalgame est toxique, provoque des dysfonctionnements majeurs dans le corps. Et dans ce cas, il est important de les remplacer.
L’amalgame, en plus, peut masquer d’autres pathologies  comme celle des vaccins et des « cicatrices toxiques».
Quand on enlève  le dernier amalgame (ou composite), c’est la pathologie vaccin qui va s’activer  et devenir présente.
Je vous rends attentifs que la prise de vaccins est loin d’être sans danger. Et les « cicatrices toxiques » non traitées sont la cause de nombreuses pathologies a distance.

De plus si on remplace un amalgame par un composite, c’est encore pire. C’est changer un cheval borgne pour un cheval aveugle. En effet les composites contiennent entre autres du mercure, du bisphénol A, des produits cancérigènes …

Toutes les affirmations sur la biocompatibilité du composite sont gratuites. Aucun travail sérieux n’a été publié à ce jour.

C’est très important que la dépose des amalgames et des composites se fasse selon un protocole très précis qui intègrera la déprogrammation du mercure ou du composite dans vos cellules par un traitement homéopathique associé et l’utilisation d’huiles essentielles et des d’élixirs floraux.

Egalement à éviter  la présence de deux métaux différents en bouche : un amalgame à côté d’une couronne en acier. Ce qui, avec la salive va créer une pile électrique, qui pourra occasionner une décharge électrique, chaque fois, que vous toucherez la poignée métallique de la porte de votre garage.

Veillez  que tous vos artifices prothétiques (inlay, couronne,  bridge)  soient fait avec le même métal. L’or restant toujours la meilleure obturation.

C’est plus de 40 ans de pratique qui me permette d’affirmer que chaque dent est t porteuse d’un profil psychologique. En sus, le positionnent de la dent, ou son absence sur l’arcade qui nous permettre de savoir comment ce profil psychologique, propre à  chaque personne ,est vécu.

C’est une approche révolutionnaire de la pratique dentaire.

La position de la dent fige le caractère. Si on veut changer de caractère, il faut changer le positionnement  de la dent, en faisant de l’orthodontie.
Avec  pourtant un petit bémol, la notion de normalité. Il faut accepter qu’à personne exceptionnelle, positionnement exceptionnel des dents.

GESTATION D’UNE NOUVELLE RACE DE DENTISTE : LE DENTISTE ENERGETICIEN

Il devra prendre en compte la totalité de la personne physique, émotionnelle, mentale et spirituelle.

Le patient devra être mieux après les soins dentaires qu’avant.

L’ IDEAL

Pour commencer il devra faire un travail  de préparation aux soins : peur du dentiste peur des saignements, peur de la douleur, pour permettre un travail dans de bonnes conditions.

Il devra être homéopathe :

  • pour pratiquer un protocole de dépose des amalgames et des composites  non seulement  sans danger pour le patient, mais aussi avec une remise en route énergétique de la dent.
  • pour traiter les maladies de la sphère buccale : aphte, gingivite, déchaussement mais aussi prendre en cause le terrain global de son patient.

Mais aussi acupuncteur, auriculo-dentiste :

Il devra :

  • pouvoir localiser à l’oreille les différents points dentaires ainsi que les organes, pour apporter un complément et une aide efficace au traitement,
  • faire la correspondance entre les méridiens d’acupuncture et les dents,
  • tenir compte et s’appuyer sur les points facio buccaux, image énergétique des dents.

Des notions d’ostéopathie permettront également de pouvoir pratiquer les soins d’urgence après une extraction traumatisantes, et de diagnostiquer et traiter les troubles de l’ ATM…

Connaître les correspondances entre les dents, les minéraux, les élixirs floraux seront d’une grande aide pour la prise en compte globale de la guérison du patient.

En effet, les minéraux comme les élixirs sont des compléments qui travaillent sur des plans différents du corps physique.

Par exemple la première prémolaire inférieure gauche (34) qui porte l’énergie des repères dans la vie du patient, sur le plan psychologique est en résonance avec :

  • le remède homéopathique :  Plantago
  •  le point d’acupuncture : 9 Rate
  •  l’élixir floral : Tremble
  •  l’huile essentielle : Populus nigra
  •  le minéral : amazonite.

Et ce n’est, qu’en tenant compte de tous ces paramètres, que l’on peut amener progressivement à un état de mieux être et surtout de guérison les patients qui nous sont confiés.
On est au début d’un grand changement, de cette nouvelle approche de l’énergétique dentaire, mais qui demande qu’à se développer.
Et c’est à vous, cher public, de faire la différence entre l’ancienne approche et la nouvelle que je vous propose.
Les praticiens existent déjà, à vous de les chercher et de les soutenir.

Conférence donné à Biocultura Barcelone le 10 mai 2014